Cyclik Route

Le vélo de Jean-Luc

Un fixie ? Oui, mais uniquement pour gravir les cols mythiques ! 

Cintre | Ritchey WCS
Potence | Ritchey WCS 4-Axis
Jeu de direction | Chris King 1-1/8″
Fourche | Ritchey WCS Carbon  1-1/8″
Selle | Fizik Arione Versus 
Tige de selle | Ritchey Comp  two-bolt
Groupe | Miche Primato
Roues | Asterion 35
Pneus | Continental 
Pédales | Look Kéo Blade

 

Sorti -le temps d’une présentation- de son habitat naturel, vous le trouverez généralement au Mont Ventoux, dans les cols alpins, ou sur les plus belles corniches de la Côte d’Azur. Du choix des chaumes de bambou à la livraison, de nombreuses étapes sont nécessaires à la confection de ces vélos d’exception. Dans un souci d’expertise et de qualité, Félix Hébert garantit à lui seul la fabrication des vélos Cyclik. La rencontre avec le futur propriétaire est le premier rendez-vous clé de la conception d’un vélo ; elle permet à Félix de tisser des liens forts avec chaque membre de la communauté Cyclik mais aussi d’établir un projet personnalisé. De la quinzaine de mesures nécessaires à la réalisation d’un vélo unique à la définition de la pratique et des envies du client, ces rendez-vous sont souvent le lieu d’échanges riches et mémorables. Une fois le modèle dessiné et millimétré selon la morphologie et la pratique de l’utilisateur final, nous choisissons nos tiges de bambou parmi les plus beaux spécimens de la bambouseraie d’Anduze, en France. Félix sélectionne minutieusement les chaumes les plus adaptés à chaque portion du vélo ; elles sont ensuite taillées puis gravées selon les désirs de l’acquéreur. À la manière d’un artisan qui travaille le cuir, il s’assure qu’aucun défaut ne compromet son travail ; le produit final se doit d’être irréprochable.

“Notre quête d’excellence ne nous mène pas seulement à confectionner l’objet parfait, il ne l’est véritablement que lorsqu’il est le vélo idéal pour son propriétaire.”

Du choix des chaumes de bambou à la livraison, de nombreuses étapes sont nécessaires à la confection de ces vélos d’exception. Dans un souci d’expertise et de qualité, Félix Hébert garantit à lui seul la fabrication des vélos Cyclik. La rencontre avec le futur propriétaire est le premier rendez-vous clé de la conception d’un vélo ; elle permet à Félix de tisser des liens forts avec chaque membre de la communauté Cyclik mais aussi d’établir un projet personnalisé. De la quinzaine de mesures nécessaires à la réalisation d’un vélo unique à la définition de la pratique et des envies du client, ces rendez-vous sont souvent le lieu d’échanges riches et mémorables.

Une fois le modèle dessiné et millimétré selon la morphologie et la pratique de l’utilisateur final, nous choisissons nos tiges de bambou parmi les plus beaux spécimens de la bambouseraie d’Anduze, en France. Félix sélectionne minutieusement les chaumes les plus adaptés à chaque portion du vélo ; elles sont ensuite taillées puis gravées selon les désirs de l’acquéreur. À la manière d’un artisan qui travaille le cuir, il s’assure qu’aucun défaut ne compromet son travail ; le produit final se doit d’être irréprochable. Viennent ensuite les principales étapes des cinquante heures de travail nécessaires à la fabrication d’un vélo. L’utilisation d’un marbre, lui aussi fabriqué sur-mesure pour les attentes spécifiques de Cyclik, donne lieu à la disposition chirurgicale des différents tubes selon les réglages définis en amont. Du fil de lin est ensuite tissé autour des jonctions, puis enrobé de résine. Un long et rigoureux travail de ponçage fait suite à ces étapes, et prédestine le cadre à être vernis. Nous sélectionnons et inspectons l’ensemble des périphériques et accessoires qui composent nos produits afin de nous assurer de leur qualité irréprochable, qu’ils aient été choisis par nos clients ou par nos soins. Le vélo est généralement réceptionné directement à l’atelier, ultime moment d’attente avant que le nouveau membre de notre communauté en prenne possession.